La classification synergologique

La classification synergologique est la seule grille non-verbale répertoriant les micro-attitudes quotidiennes du visage et du corps humain dans le champ de la connaissance. Ellle est disponible pour ceux qui voudraient en comprendre la dynamique,  ici,  en annexe de Turchet (2017) :

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01757673/

Cette grille est supportée par une banque de données de vidéos, soit un peu plus de 6000 images dynamiques issues de situations écologiques. Ces vidéos stockées sont classifiées sur la base de l’item à retrouver.

A titre d’information, les banques de données visuelles comparatives sont les banques POFA et JACFEE, toutes deux réalisées par partir d’images statiques de visage uniquement.
POFA : Pictures Of Facial Affects, (Ekman & Friesen, 1976),
JACFEE Japanese And Caucasian Facial Expressions of Emotions, Matsumoto & Ekman, 1988).

Toutes les interprétations synergologiques sont faites à partir de cette grille. Elle permet d'établir une base de comparaison entre les mêmes éléments gestuels effectués par des personnes différentes dans des contextes différents,  et leur discours verbal au moment du geste afin d'en rechercher la signification.

Et pour les spécialistes, ça n’empêche évidemment pas de sélectionner des images fixes de l’apex de l’émotion ou du mouvement au moment du geste classifié. (Ex : L'image au dessus). 

PS : En Synergologie, dans la mesure ou la neuro-imagerie indique que l’activation de zones cérébrales est différente entre la perception des expressions dynamiques et statiques (Grossman & Kegl, 2007), il été fait dès l’origine le choix de n’utiliser que des images vidéos en mouvement.

 

Ekman, P. & Friesen, W.V. (1976). Pictures of facial affect. Palo Alto, C.A.: Consulting Psychologists Press.

Matsumoto, D. & Ekman, P. (1988). Japanese and Caucasian facial expressions of emotion (JACFEE). Unpublished slide set and brochure, San Francisco State University, Department of Psychology.

Turchet, P. (2017).  Identification de ruptures de compréhension dialogique en contexte interculturel à partir d’indices corporels. (Doctoral dissertation, Université, Paris X, Nanterre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code