La Synergologie face aux pseudo-sciences du non-verbal

Capture d’écran 2016-05-06 à 05.44.20Fondée pour mieux comprendre l'être humain à partir du langage corporel, la synergologie est une discipline nouvelle. Mais en quoi réside son originalité et  pourquoi se trouve-t-elle au centre de tant d'enjeux ?

La radicalité de sa nouveauté, provient du fait qu’elle aborde le langage corporel en renversant l'ordre des variables indépendantes  et dépendantes lors de l'observation. Raisonnons par l’exemple  :

la Synergologie plutôt que de poser des questions traditionnelles du type :

  • A quoi se lit le stress sur le visage ?
  • Quels sont les signes de la colère ?
  • Y-a-t-il des signes corporels observables de la confiance en soi ?….

pose des questions de recherche en apparence aussi inhabituelles que :

  • Pourquoi l'être humain lève-t-il le sourcil droit ?
  • Pourquoi l'être humain penche-t-il sa tête à gauche ? 
  • Pourquoi remonte-t-il l'épaule gauche ?
  • Pourquoi se gratte-t-il ?
  • Pourquoi cligne-t-il de manière dissymétrique des paupières ?Capture d’écran 2016-04-22 à 14.52.38

 

 

 

L’aspect très concret de ces questions conduit à observer l'être humain à partir d'une posture spécifique, de proposer d’autres standards d’observation et de produire des concepts nouveaux. Et ce, non seulement pour parvenir à identifier certains signes corporels jamais encore observés,  mais aussi pour leur attribuer une signification.

Complémentaire avec le regard que portent d'autres disciplines sur l'humain, le regard synergologique permet de défaire assez simplement de nombreuses croyances non fondées relatives à l'observation et de distinguer les chercheurs rigoureux dans l’abord de l’observation, des pseudo-scientifiques espérant bien tirer partie d’un crédit acquis dans d’autres champs de la connaissance.

Utilisée dans leurs champs professionnels par des médecins, psychologues, criminologues, négociateurs, avocats, roboticiens, ergonomes, professeurs, éducateurs,  communicateurs, coachs, et plus largement par toute personne curieuse et formée, la synergologie pourrait se satisfaire de la Success story de sa popularité grandissante.  Pourtant c'est dans le champ de la science qu'elle a décidé d’amener le dialogue, simplement parce que son abord rigoureux de l'être humain lui en offre la possibilité.

Dans le champ scientifique, le langage corporel considéré comme objet possède un avantage considérable sur d'autres objets scientifiques traités hors des sciences de la nature : LE LANGAGE CORPOREL SE VOIT. C'est-à-dire que les observations sont vraies ou fausses et certaines d'entre elles peuvent même être testées sur des bases positives. C'est suffisamment rare pour être signifié.

La presque totalité des disciplines des sciences humaines n’ont pas cette chance : La psyché chère aux psychologues ne transparait pas à l'oeil nu, les classes sociales du sociologue même si elle existent ne se repèrent pas aussi facilement dans les allées du métro. Les  méridiens du corps des acupuncteurs ne sont directement observables. Les historiens ne voient pas passer la diachronie dans la rue.  Le phénomène du pouvoir sérié par les sciences politiques n'est pas si simple à circonscrire.

En revanche lorsque le sourcil droit remonte sur le visage la situation peut être repérée sans ambiguïté. …  et derrière les mêmes régularités observées de sourcil droit en sourcil droit, corrélées avec des éléments du discours,  des pensées récurrentes peuvent être identifiées et des propositions d'interprétation avancées, un champ conceptuel émerger.

Aujourd’hui, il n’est plus acceptable d’entendre dire que le « non-verbal » représente près de 60 ou 80 voir 90 % de la communication selon les chercheurs et les études, et qu’il n’occupe jamais plus de deux ou trois heures d’un cours de communication traditionnel. Il n’est plus acceptable que le public soit si peu informé et que les connaissances il dispose relève tant du sens commun pour ne pas dire de la rumeur (Exemple : « les bras croisés traduisent la fermeture… la personne qui détourne le regard ne dit pas la vérité… »).

La science ne s’est jamais construite par accumulation de connaissances, elle se construit par validation de paradigmes et abandon de théories désuètes, ou invalidées. Les propositions nouvelles proposées par la synergologie dans le champ scientifique doivent permettre de poser certains problèmes théoriques autrement pour disposer d’informations pratiques plus nombreuses utiles à tous professionnels et chercheurs.

Si ces questions vous intéressent venez comprendre et dialoguer le 12 mai 2016 à l’occasion dans une conférence intitulée :  "la  Synergologie  face aux pseudo-sciences du non-verbal".

Cette conférence est construite pour aborder à travers des exemples concrets la question centrale  de la place de la synergologie dans le champ scientifique, d‘amener à comprendre en quoi une démarche de type synergologique est aujourd’hui incontournable lorsqu’il s’agit d’aborder le langage non-verbal. Ce qu’elle apporte de nouveau à la compréhension de l'être humain à travers son observation ? Comprendre aussi comment identifier des citères de rigueur dans le champ du langage corporel  ?

Cette conférence est destinée à un public de scientifiques, vulgarisateurs scientifiques, communicateurs scientifiques,  journalistes scientifiques, mais aussi curieux et même, sceptiques curieux.

Très heureux de vous rencontrer bientôt.

 

Pour vous inscrire :  http://bit.ly/1QsTs3n