Lorsque la princesse tire la langue


En synergologie, huit mouvements de langue sont répertoriés permettant de comprendre quelle émotion éprouve la personne qui tire la langue très inconsciemment.
La plus sympathique d'entre elle (la R_0_B_L_4) part du centre de la bouche pour aller vers la gauche de la bouche . Elle est effectuée lorsque la personne éprouve un fort sentiment positif qu'elle ne veut pas faire transparaitre.

La future princesse Kate tire la langue ainsi sans rien dire, le mouvement dure deux dixièmes de seconde, juste une seconde et demi avant que son prince ne dise :
– "I will"
Au delà de tous les discours et de toutes les supputations, elle se délecte qu'il dise "oui". Son corps parle et traduit mieux son désir de ce mariage qu'aucun mot ne pourra le faire.
Ce mouvement de langue ne se voit jamais dans les situations négatives.

La synergologie est une discipline dont la grille de lecture est écologique, bâtie à partir de situations de la "vraie vie". Avouons ici que ce mouvement de langue aurait du mal à être fabriqué sous cette forme en situation expérimentale.

10 réflexions au sujet de « Lorsque la princesse tire la langue »

  1. Anonymous

    Hormis le fait que je ne mettrais pas ma main au feu à propos de la direction de la langue (pour moi elle est centrale dans les deux sens), ce qui m’étonne est qu’on entend répéter ad nauseam les adeptes synergologues de l’importance de regrouper plusieurs items lors d’une analyse et qu’est-ce qu’on voit ici? 1 seul! Et pourtant des items négatifs il y en aurait à volonté: les yeux, la déglutition, les mâchoires,…

    Au plaisir de relire quelque chose sur le comportementalisme.

  2. philippe turchet

    Ce mouvement de langue n'est pas central, il sort au centre et rentre à gauche.
    C'est vrai qu'une déglutition précède cet item mais la déglutition n'est pas un item discriminant. C'est la raison pour laquelle il n'est pas étiqueté en synergologie. La déglutition peut se produire autant dans les situation de désir : "l'eau à la bouche", que de mal-être .

    Statistiquement cet item est lisible dans les situations contextuelles positives. (Plus de 86 % des cas sur 57 vidéos décodées en contexte écologique.)
    Nous proposons ici l'induction que ce mariage est un moment heureux… nous parlons d'induction pour le cas ou vous nous trouveriez trop audacieux…

    Oui c'est vrai nous aurions pu croiser des items, mais l'intérêt de ce blogue est de donner le goût de la synergologie en insistant de manière pointilliste sur des détails que le grand public n'aura pas vu et qui permettent d'éclairer une situation sans avoir à mettre en oeuvre l'appareillage théorique utilisé par exemple dans La Revue de Synergologie.

    Au plaisir d'échanger sur des questions plus théoriques dans Le forum de synergologie.org

  3. Anonymous

    Merci pour la réponse.

    Et le blanc des yeux? Les sourires « coincés », le ton de la voix? Non discriminants? 😉

    Je ne demande pas à ce que vous soyez pointilleux dans votre rendu sur ce blog à vocation commerciale, mais demander que vos interprétations soient faites en accord à ce que vous dites offrir, me semble une requête raisonnable.

    L’interprétation heuristique que vous donnez, « Au delà de tous les discours et de toutes les supputations, elle se délecte qu’il dise « oui ». Son corps parle et traduit mieux son désir de ce mariage qu’aucun mot ne pourra le faire. », se base sur un stéréotype naïf du mariage.

    Sans vouloir être pessimiste, les éléments en faveur d’un état différent de la délectation que vous donnez pour certaine, sont abondants (au niveau non verbal et contextuel). Je parle des instants précédants le « oui », sans évidement donner un avis sur le couple en général.

  4. philippe turchet

    On ne peut pas, sous prétexte qu'on voudrait avoir absolument raison, aller inventer des items, je suis désolé. Il n'y a pas de "blanc des yeux " comme vous dites, et la bouche ne se rétracte sous cette forme que lorsque les émotions sont fortes c'est le cas ici. Il n'y a pas de sourire coincé. Il faudrait que les lèvres rentrent à l'intérieur de la bouche lorsque la bouche se rétracte pour qu'il y ait un non-dit , ce n'est pas le cas ici.
    Quant au ton de la voix , la future princesse ne parle pas…. (!)
    Enfin pour ce qui concerne le "éléments contextuels" comme vous dites. Ça n'existe pas en Synergologie. Une émotion est une émotion, quel que soit le contexte. Et quel que soit le contexte l'émotion est toujours lisible à partir des mêmes items.

  5. Anonymous

    Une émotion est une émotion indépendamment du contexte, mais pour dire qu’elle se délecte qu’il dise « oui », vous avez besoin d’éléments contextuels non?

    Regardez cette image prise juste avant le mouvement de la langue: http://imgur.com/icIoq Vous voyez le blanc des yeux?

    Je maintiens mon interprétation: pendant la cérémonie vous allez voir beaucoup de blanc des yeux, et on dirait qu’elle est sur le point de s’étouffer. Regardez aussi l’expression de William lorsqu’il dit « you are beautiful ». Prêtez aussi pour une fois attention à la voix pour avoir une vision d’ensemble de ces moments dans la vie du jeune couple.

    Les émotions sont fortes, c’est le cas de le dire.

  6. philippe turchet

    Le « blanc des yeux », la sclère de l'oeil, est visible dans l'anxiété. C'est pour ca que ce signe n'est pas incriminé dans le mensonge par exemple. « Le blanc des yeux » est par ailleurs visible chez chacun d'entre nous, lorsque notre tête se baisse. Ce phénomène n'a alors rien à voir avec l'anxiété.
    Dans les moments entourant « I will », laissant voir la sclère de l'oeil, également appelée "oeil sanpaku" (trois points blancs dans l'oeil en japonais).

    Le ton de la voix n'est pas abordé, car la synergologie n'est pas compétente pour le faire. Des tons de voix différents ne peuvent pas être discriminés en l'absence de technologie spécifique et ce n'est pas de la synergologie. (Là encore il faudrait faire la différence entre une voix en situation d'anxiété et une voix en situation de contrôle).

    Ici la langue à gauche la personne se délecte. Ses clins de paupières prononcés, parfois doubles et nombreux, permettent d'en être assurés. Cette personne est heureuse.

    Pour clore cette discussion, en fait il faut que vous compreniez qu'en matière d'observation du langage corporel, il ne faut pas observer pour apprendre , mais plutôt apprendre pour observer. Lire des items corporels est le fruit d'un apprentissage, il y a de très nombreux paramètres à prendre en compte.

  7. Thomas

    Bonjour,
    Pourriez-vous me donner les 7 autres mouvements de langues répertoriés ainsi que leur significations ?
    Merci

  8. philippe turchet

    Du centre à gauche
    De gauche au centre
    De droite au centre
    De centre à droite
    De gauche à droite
    De droite à gauche
    Langue centrée ne sortant pas de la bouche, bouche ouverte.

Les commentaires sont fermés.